RETOUR       FIDJI ET VANUATU LES PLONGÉES DU BORD DU MONDE   
 

FIDJI & VANUATU LES PLONGÉES DU BORD DU MONDE

À cheval sur la ligne de changement de date, l’archipel des Fidji constitue une destination rêvée pour qui aime tout autant plongée, croisière et nature. C’est également un tremplin vers le Vanuatu et son épave fameuse : le Président Coolidge.  Un reportage à quatre mains de Pierre Martin-Razi et Yves Herraud.

FIDJI : UNE BALADE MI-AIR MI-EAU

 

 

 

Davantage connues pour leurs équipes de rugby que pour la plongée sous-marine, les Fidji méritent que l’on y trempe ses palmes afin d’y découvrir, entre autres choses, une explosion de coraux mous. Pourquoi pas le temps d’une croisière à bord du voilier Fiji Siren ?

Quelles raisons nous font choisir d’aller plonger aux Fidji quand, à distance et fatigue égales, on peut se rendre en Nouvelle-Calédonie ou en Polynésie ? Bonne question… La première raison, il me semble, les vaut toutes : par pure curiosité et besoin de connaître ! La seconde, plus personnelle, est notre goût pour la croisière plongée. Sauf à disposer d’un temps que nous n’avons pas, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie se révèlent immenses, les distances y sont grandes, les navigations prennent plusieurs jours et sont parfois agitées quand il s’agit de remonter l’alizé. Aux Fidji, on navigue à vue, d’une île à l’autre, abrité de la houle du large et en quelques heures seulement, avec plongées en cours de route suivies de mouillages abrités pour des nuits tranquilles. Une configuration idéale pour l’organisation de croisières plongées d’une semaine ou d’une décade, comme on les aime. Faites-moi confiance, ce genre de possibilité n’est pas si fréquent dans le Pacifique Sud…

 

 

UN ARCHIPEL MAGNIFIQUE

Grosso modo, l’archipel des Fidji (Fiji en anglais) est constitué de deux îles principales, Viti Levu et Vanua Levu, mesurant environ 150 km dans leur plus grande dimension, l’une étant plus ronde que l’autre. Autour d’elles papillonnent des centaines de poussières d’îlots (322 exactement) et de récifs. Les paysages tropicaux induisent facilement, chez le journaliste, l’usage abusif de superlatifs… Tant pis, j’y succombe une fois encore bien volontiers et avec raison : imaginez des îles montueuses, recouvertes de végétation luxuriante ou policée par la main de l’homme, des îles bordées de plages frangées d’immenses cocotiers bruissant dans la brise avec, çà et là, une rare maison que l’on habiterait bien volontiers. Ainsi, au cours de notre périple avons-nous mouillé devant une aimable propriété (avec la vue sur mer que l’on peut imaginer) dont on nous a affirmé qu’elle appartenait à l’actrice Julia Roberts. Le regard vague, il m’arrive parfois de penser que le succès peut être considéré comme une vertu… Pour clore le sujet, j’ajoute avec une pointe de regret que nous n’avons pas rencontré l’interprète de Pretty Woman !

 

UN VOILIER BIEN PENSÉ

En admettant que vous arriviez d’Europe, voici comment ça se passe. Selon toute probabilité, vous aurez débarqué (fatigué…) à Nadi, sur Viti Levu, après être passé par Séoul, Sydney ou Auckland. Contre toute attente, Nadi n’est pas la capitale, il s’agit de Suva dans le sud-est de l’île, pourtant, c’est à Nadi que se trouve le principal aéroport des Fidji. Si la ville n’a pas grand intérêt hormis son temple hindou qui mérite un petit détour, on trouve dans sa partie nord tout un complexe touristique avec marina, golf, hôtels et boutiques de luxe… C’est chic, pas un brin de gazon ne dépasse des bordures, cette ambiance de ghetto pour riches possède, à mes yeux, un goût détestable mais explique l’aéroport international dont on profite sans vergogne… De Nadi, en deux heures et pour quelques dollars, un taxi vous emmènera jusqu’à Voli Voli dans le Nord de l’île où vous retrouverez le Fiji Siren qui, faute de vous embarquer pour Cythère, vous permettra de plonger sur des fonds tapissés d’incroyables colonies de coraux mous… Le Fiji Siren est un voilier en bois caractéristique de 40 mètres de long, construit en Indonésie, tout récent puisqu’il a rejoint la flotte en septembre 2013. Avec huit cabines, dont certaines modulables en deux ou trois couchettes, il accueille au maximum 16 plongeurs. On dispose ainsi de plus de place que nécessaire… Électricité, eau à volonté, air conditionné et écran vidéo dans chaque cabine, équipage aux petits soins et nourriture itou servie à l’arrière avec 300 degrés d’horizon sur une mer turquoise. Rien à ajouter : c’est parfait.

 


Pour découvrir la suite de l'article, s'abonner
 
   
 

 

       
ESPACE PARTENAIRE
RECHERCHER DANS LE SITE
 
FFESSM
24 Quai de Rive-Neuve
13284 MARSEILLE Cedex 07
FRANCE
Tél : +33 (0)4.91.33.99.31
Fax : +33 (0)4.91.54.77.43
N° indigo : 0 820 000 457
Contacts FFESSM
 
Mentions légales
Liens
Information générales
La plongée en bouteille
La plongée libre
Pratiquer un sport Subaquatique
Les avantages de la licence FFESSM
Accès à toutes les activités avec la licence
Les avantages des partenaires
La boutique en ligne et SUBAQUA
Les dossiers de la FFESSM
Développement durable
DORIS
Les dossiers SUBAQUA
Le clip dela FFESSM
Le sommaire du dernier SUBAQUA
 
Informations pratiques
S'abonner à SUBAQUA
La boutique en ligne
La FFESSM près de chez vous
Enregistrez votre pack découverte
Rechercher un club
Poser votre question