RETOUR       cas pratique : lors dune plongée, une palanquée remonte un peu trop vite aux alentours de 17m/min.. lun des membres de cette palanquée est inquiet. le dp lui propose de prendre de lo2 du bloc de secours o2 médicale donc pendant quelques minutes. bien quil ne sagit pas dun véritable accident, quelle procédure doit appliquer le dp ? doit-il considérer que la prise do2 médicale nécessite de prévenir le cross et dêtre mis en relation avec un médecin régulateur qui lui donnera la marche à suivre ? doit-il en rester là et ne pas prévenir les secours ? et dans ce cas que se passera-t-il si la personne voit son cas s’aggraver plus tard ?    
 

Bonour,

Parlons d'abord des procédures:

 

La décompression se fait avec l'outil choissi et la remontée fait partie intégrante de cette décompression.

Lorsque l'on plonge au tables la procédure pour une remontée rapide > 17m/mn est une réimmersion à mi-pression dans un délais de maximum 3 minutes de surface.
L'orsquel'on plonge à l'ordinateur la décompression se fait à avec l'insrument en question qui va rapidement penaliser son utilisateur lors d'une remontée rapide en augmentant parfois considérableme,t les paliers.

Donc nous sommes déja hors procédure dans l'exemple que vous citez!!

Si la personne ne respecte pas les procédures stipulées ci-dessus la règle est simple:

  - Il ne représente pas de signes d'un accident: Il suffit de maintenir une surveillance pour s'assurer que son état ne s'aggrave pas.
  - Il présente de signes d'un accident: La procédure est lancé (O2, Boire, Aspérine et évacuation vers un centre hyperbar)

Forcé de constater que dans votre cas de nouveau la procédure n'a pas été respecté!!

Que vous dire quand à la conduite à tenir du DP dans votre exemple après avoir transgressé une multitude de règles de base.

Aucun texte n'oblige de poursuivre la chaine de l'évacuation après la mise en place de l'oxygène même si nous enseignons d'évacuer le plongeur dés lors que nous décidons de mettre de l'oxygène. Cet enseignement implique donc de ne pas mettre de l'oxygène en préventif!

En final si nous devons mettre sous oxygène chaque plongeur qui remonte > 17M/Mn et l'évacuer au centre hyperbare il va faloir augmenter les place en centre hyperbare.

Donc au lieu de proposer une conduite à tenir par le DP dans votre cas il me semble plus adhoc de former les DP à appliquer la bonne procédure.

 

Cordialement
 

 

 

 
   
 

 

       
ESPACE PARTENAIRE
RECHERCHER DANS LE SITE
 
FFESSM
24 Quai de Rive-Neuve
13284 MARSEILLE Cedex 07
FRANCE
Tél : +33 (0)4.91.33.99.31
Fax : +33 (0)4.91.54.77.43
N° indigo : 0 820 000 457
Contacts FFESSM
 
Mentions légales
Liens
Information générales
La plongée en bouteille
La plongée libre
Pratiquer un sport Subaquatique
Les avantages de la licence FFESSM
Accès à toutes les activités avec la licence
Les avantages des partenaires
La boutique en ligne et SUBAQUA
Les dossiers de la FFESSM
Développement durable
DORIS
Les dossiers SUBAQUA
Le clip dela FFESSM
Le sommaire du dernier SUBAQUA
 
Informations pratiques
S'abonner à SUBAQUA
La boutique en ligne
La FFESSM près de chez vous
Enregistrez votre pack découverte
Rechercher un club
Poser votre question