Crise sanitaire COVID-19 | Information saison sportive 2021

Annulation des compétitions nationales programmées jusqu'à fin décembre et report si possible courant janvier des 1ères compétitions sélectives pour nos différents championnats de France...

Suite au travail de concertation conduit avec les présidents des commissions nationales sportives, nous avons décidé d’annuler les compétitions nationales (*) qui étaient programmées d’ici la fin décembre et de reporter si possible courant janvier les 1ères compétitions sélectives pour nos différents championnats de France. Cette décision, est motivée par les éléments suivants :

  • Nous n’avons pas de lisibilité sur le terme de la période actuelle de confinement, situation d’incertitude ne permettant pas de nous engager dans des organisations coûteuses (énergie bénévole, moyens financiers…).
  • En fonction des publics (**) et des décisions prises localement notamment par les gestionnaires et les exploitants de piscine, une grande majorité de nos sportifs ne peuvent pas s’entrainer, ce qui est source d’iniquité et de risque sur la santé (blessures…) faute de temps de reprise de la pratique suffisant.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de la situation et de ses conséquences potentielles sur notre animation nationale par discipline.

(*) Sont annulés :

NAP : Championnat National des clubs (Rennes / BPC – 5 et 6/12/2020)
PSP : Championnat National des régions (Massy / IDF – 10 et 11 octobre 2020)

Report à l’étude :

  • Toutes disciplines : Colloque des entraineurs et des acteurs de la performance (INSEP Paris / IDF – 14/11/2020)
  • Apnée : 1ère manche de coupe de France d’apnée piscine (Sarcelles / Ile de France – 29/11/2020) et 2ème manche de coupe de France d’apnée piscine (Mulhouse / Grand Est – 12 et 13/12/2020)
  • Hockey Subaquatique : 1ère manche D1 hommes et Féminines (Montluçon / AURA – 12 et 13/12/2020)

(**) Publics particuliers : seuls les sportifs en liste ministérielle de haut niveau (nage avec palmes seule discipline de notre champ délégataire reconnue de haut niveau par le ministère des sports) et les sportifs considérés comme des sportifs professionnels (concerne certains de nos apnéistes dont la principale source de revenus est tirée de leur pratique sportive) sont autorisé par dérogation à s’entrainer.

Jean-Louis BLANCHARD président de la FFESSM et Richard THOMAS Directeur Technique National de la FFESSM