Guide anti-dopage saison fédérale sportive

Vous trouverez ici le mini guide de l'anti-dopage avec la rentrée sportive fédérale pour la nouvelle saison 2022-2023. Réalisé par l'AFLD agence française de lutte contre le dopage.

Guide de l'AFLD :

Les sportives et sportifs en compétition ou s’entrainant pour un championnat sont soumis aux règles nationales et internationales de lutte contre le dopage. Ceci concerne encore plus nos disciplines dites de Haut Niveau. Ainsi les organisateurs de championnats par la Direction Technique Nationale déclarent les dates des épreuves aux autorités compétentes et organise les conditions matérielles d’un éventuel contrôle (Locaux et Escortes qui vont aider aux prélèvements). Ces règles ont deux buts essentiels, garantir l’équité entre concurrents et protéger les sportifs contre les dangers de l’usage médicamenteux détourné.

Une Escorte est un(e) licencié(e) ayant fait une petite formation de sensibilisation pour aider et accompagner lors des compétitions en cas de contrôle anti-dopage. Ce type de formation est faite ponctuellement à l'échelle des commissions nationales et de certains départements en vue d'une compétition FFESSM nationale ou internationale. 

Le but à travers ce mini guide de l'AFLD est surtout ici de vous prémunir contre le risque d’une prise médicamenteuse qui vous mettrait en infraction involontairement. Si vous êtes compétiteurs ou envisagez de l’être, l’idéal serait de ne prendre aucun produit médicamenteux ou complément alimentaire. Si votre état de santé vous contraint à prendre un ou plusieurs médicaments, lors de l’élaboration de votre CACI faites en part à votre médecin et examinez avec lui la liste de vos traitements et la liste des produits interdits (qui est mise à jour annuellement).

Si votre médicament est dans cette liste, deux solutions: 

*Demander à votre médecin s’il peut être remplacé par une autre molécule non inscrite dans la liste

*Demander une ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation) Cette autorisation est annuelle et nationale et l’ordonnance du médecin ne la remplace pas

Vous pouvez vous-même vérifier cette liste de façon très simple en consultant le site de AFLB (Agence Françaises de lutte Contre le Dopage) ou l’excellent wada-ama.org

Ne pas respecter ces règles vous expose (que la prise soit volontaire ou pas) a des sanctions financières et sportives (Interdiction prolongée de toute compétitions).

Quels sont les situations à éviter ? Dans la vraie vie fédérale, pas question ici de stéroïdes anabolisants ou d’amphétamines. Sont plutôt en cause les psycho dysleptiques comme le cannabis ou surtout les traitement de l’ asthme ou de la rhinite (ou des otites barotraumatiques), nous citerons les corticoïdes injectables et surtout les produits décongestionnants nasaux (Derinox® Aturgy® Rhinofluimucil®) dont l’usage doit être contrôlé.

En conclusion, en compétition si vous prenez un produit, médicament ou autre, parlez-en d'abord avec un médecin, consulter la liste des produits interdits, et si nécessaire demandez une ATU.

AFLD - Agence française de lutte contre le dopage

Effectuer une demande d'AUT - Sportifs (afld.fr)

Liste des interdictions | Agence mondiale antidopage (wada-ama.org)