Un an après le lancement du label Écosub®

Un peu plus d’un an après le lancement du label Écosub®, 28 structures ont été labellisées. Clubs, SCA, SCIA et organismes déconcentrés, tous conduisent une démarche exemplaire et mettent en oeuvre les « 10 engagements de la FFESSM pour le Développement durable » de la FFESSM.

Panorama des premières structures labellisées

À l’issue des trois premières sessions de validation des candidatures par le comité directeur national (février, juin et octobre 2015), ce sont 28 structures qui ont été labellisées, réparties sur 11 des 17 comités que compte la FFESSM.

Les structures ayant obtenu le label Écosub® :

  • 1 ligue : la ligue des Pays Normands,
  • 5 comités départementaux : 13 (Bouches-du-Rhône), 19 (Corrèze), 63 (Puy-de-Dôme), 69 (Rhône), 33 (Gironde) et 06 (Alpes Maritimes),
  • 2 bases fédérales : Hendaye et la Gravière du Fort,
  • 17 clubs : Caux Moana, les Marsouins du Perreux, Cap Tours Nord plongée, l’Association sportive Rouen université club (ASRUC), le Club subaquatique rouennais, le club CNV Plongée, le Club sportif cheminot nîmois (CSCN), le Club sportif des Pompiers du Gard (CSPG), GCOB (Seine-Maritime), Subaqua Club de La Rochelle (Charente-Maritime), COS Plongée (Hauts-de-Seine), Groupe Subaquatique Morlaix Plouezoch (Finistère), Océana (Landes), Touraine plongée, Abyss plongée (Indre-et-Loire) et Nautilus (île de Ré).
  • 3 SCA : Aquadomia (Bouches-du Rhône), Easy Dive (Alpes-Maritimes) et Aliotis Plongée (Martinique).

Motivation principale : valoriser un engagement

Pour la majorité des structures, obtenir le label Écosub® permet de valoriser son engagement pour le Développement durable. Pour la SCA Aquadomia (13), Écosub® permet de mettre en avant les actions engagées pour la préservation du milieu marin : la gestion de la plongée en flottabilité nulle, en pleine eau, sans heurter le substrat qui souffre des coups de palmes répétitifs, la navigation responsable et économe, le recours limité au mouillage, la limitation des déchets plastiques…

Pour le CODEP 69, la labellisation s’inscrit en reconnaissance d’une démarche continue, dont l’obtention a coïncidé avec l’organisation de l’assemblée générale nationale de 2015, en plaçant cet événement sous le thème « Modernité et Développement durable ». Le Club subaquatique rouennais et l’Association sportive Rouen université club (76), Écosub® agit dans la continuité de leurs politiques d’implication et d’engagement citoyens, que ce soit envers la promotion des pratiques écoresponsables, la valorisation des bénévoles ou encore l’accessibilité des pratiques subaquatiques à tous les types de publics (plongée jeune, Handisub®, etc.). Le Club subaquatique des Pompiers du Gard (30) y voit la reconnaissance fédérale de la volonté qu’ont déployée les administrateurs et encadrants pour orienter le club vers des actions responsables, que ce soit dans le champ environnemental ou sociétal. Le label agit également comme un rappel quotidien de ce à quoi s’est engagée la structure.

Pour le Subaqua club de La Rochelle (17) qui se situe dans le périmètre du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, le développement durable fait partie intégrante du projet associatif.

Le président du Club sportif des cheminots nîmois (30) témoigne de la même motivation : « Nous avons choisi depuis quelques années des directions pour être au plus près de la politique sportive fédérale, mais aussi bien sûr plus près de la politique sportive de l’État. Ces choix demandent des efforts à tous les niveaux : aux membres du C.D. aux encadrants et aussi un nouvel engagement au niveau de nos adhérents que nous devons fidéliser dans cet esprit. Ce label est une reconnaissance pour nous : nous avons fait de bons choix, nous savons que nous devons encore progresser mais il nous donne le courage de continuer. »

Rassembler, déployer des actions, créer une émulation des membres

L’obtention du label Écosub® a un effet moteur sur le déploiement du développement durable dans les actions menées par les structures. Le CODEP 69, en plus de ses actions en faveur de la féminisation et des jeunes, a développé de nouvelles actions, notamment la mise en avant et la récompense des bénévoles les plus actifs, ou encore la mutualisation des moyens par l’organisation de voyages et de sorties explo ouverts à toutes les commissions. La réunion des présidents de club en octobre comprenait un temps dédié au Développement durable. La nouvelle version de site Internet du CODEP accessible en novembre 2015, intégrera le logo Écosub® en page d’accueil, et proposera un onglet « Développement durable » dans lequel les clubs pourront communiquer autour de leurs actions, tout comme pour le CODEP 13 (Bouches-du-Rhône). Une newsletter spécifi que sera également mise en place. Pour le Club sportif des Pompiers du Gard (30), « le simple fait de faire le dossier permet d’engager la réflexion, réfléchir à des process, des améliorations, des comportements et parfois des axes nouveaux comme la féminisation que nous avions négligée trop longtemps. Le dossier rassemble et crée une émulation positive. »

Renforcer les partenariats

Le label Écosub®, mis en avant sur le site du Subaqua club de La Rochelle (17), a facilité la mise en place de nouveaux partenariats, notamment avec la mairie de La Rochelle qui y a été très sensible. Il a également permis une prise de conscience de l’importance de cette démarche par l’ensemble des adhérents du club, en particulier auprès des jeunes, qui ont été très actifs lors de la 1re réunion de la nouvelle commission « Développement durable » qui s’est mise en place en septembre dernier. Si la labellisation permet ainsi aux adhérents et partenaires de porter un autre regard sur la démarche de la structure, elle permet également à leurs dirigeants de faire le point sur leur degré d’engagement en matière de Développement durable, de pointer les axes d’amélioration et d’organiser de nouvelles actions, ce qui crée une synergie très positive.

A l'attention des futurs candidats

Que les actions menées et présentées par les comités, ligues, clubs ou SCA portent sur le volet environnemental (opérations d’éducation à l’environnement, collecte de déchets, sciences participatives, aménagement de sites comme à la Gravière du Fort, réduction des déchets, mutualisation des moyens...) ou sociétal (lutte contre les discriminations à travers la mixité, l’accès à la plongée pour les jeunes ayant moins d’opportunité, féminisation, Handisub®…), elles s’inscrivent toutes dans une logique de Développement durable. Les structures ayant obtenu le label Écosub® sont unanimes : il permet une validation et une reconnaissance du travail de tous les jours par l’instance fédérale. Pour le Club sportif cheminot nîmois (30), « plus il y aura de clubs labellisés, plus il y a d’actions menées et reconnues. Et c’est l’ensemble de toutes les structures avec toutes les actions ajoutées bout à bout qui fait la richesse de la FFESSM. » Laissons le dernier mot à Vincent Desfossez (Aquadomia): « Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières, et plus chacun fera un petit pas pour aller dans le bon sens, mieux se développeront les comportements responsables qui contribueront à l’essor de notre activité ! »

Les 10 engagements en 35 actions exemplaires

Engagement n°1: Rendre les activités subaquatiques accessibles au plus grand nombre

  • Accueil de jeunes issus des zones prioritaires en partenariat avec les collectivités locales (SCA Easy Dive), de publics en rupture sociétale (Cap Tours Nord Plongée, CSCN).
  • Accueil de publics handicapés en milieu naturel (Easy Dive, Gravière du Fort), formation à la plongée de publics handicapés (CSPG, base fédérale d’Hendaye).
  • Équipements handicapés : ponton, bateau, accès (GSMP, Nautilus plongée, Gravière du Fort).
  • Opérations de promotion de la plongée féminine : soirées « Soyez Dive’in » et baptêmes (Océania, CSCN).
  • Développement d’une politique tarifaire accessible (Club Touraine Plongée)

Engagement n°2: Adopter des pratiques éco-responsables

  • Équipement « autonome » en ressources du bateau de plongée : dessalinisateur, panneaux solaires… (SCA Aliotis), tri sélectif et gestion économe de l’eau (SCA Aquadomia), bâtiment Haute Qualité Environnementale (HQE) avec récupération des eaux de pluie, chauffe-eau solaire, éclairage temporisé… (base fédérale d’Hendaye).
  • Opération « vide bateau », foire au matériel de plongée d’occasion (GCOB), puces nautiques (Codep 13), bourse de prêt pour matériel de plongée d’occasion (Cap Tours Nord plongée).
  • Manifestations éco-responsables : partenariat avec une société de récupération pour le recyclage (CODEP 33), gobelets réutilisables (SCR).
  • Opération « adopte une poubelle.com » pour la gestion des déchets individuels (Gravière du fort).
  • Mise à disposition d’un minibus pour les 70 clubs du département (CODEP 69).

Engagement n°3: Sensibiliser et impliquer les clubs, les licenciés, les publics et les partenaires

  • Mise en place et animation d’une charte de bonne conduite avec les clubs du département (CODEP 06).
  • Charte de communication « Plongez autrement, plongez normand » pour tous les clubs normands (ligue des pays normands).

Engagement n°4: Mettre en place des actions de sensibilisation autour de la santé et de la sécurité des pratiquants

  • Formation au long court sur l’hygiène de vie « alimentation, boisson, santé sommeil, sport » lors des stages (SCA Aquadomia).
  • Exercice de simulation d’accident et formation RIFAP à l’occasion d’un (COS plongée).

Engagement n°5: Promouvoir les valeurs du sport

  • Traversée à la palme annuelle « Continent-île de Ré » (Subaqua club de La Rochelle).
  • Mise en place de groupes « multi-activités » pour la découverte des activités sportives (Marsouins du Perreux).
  • Manifestation solidaire sur la plongée et l’apnée lors du Téléthon (CSCN)

Engagement n°6: Initier des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable

  • Sorties découverte de l’estran du littoral dieppois pour les enfants (GCOB) des rivières Loire, Cher, Indre et Vienne (Club Touraine plongée).
  • Opération annuelle de nettoyage de ports (SCA Easy Dive), de nettoyage de lacs (CODEP 63, CNV plongée), de la plage de Dieppe (ASRUC et CSR), Initiatives océanes (CSPG).
  • Soirées thématiques « Bul’Bio » sur les écosystèmes marins (Abbyss plongée), « Causeries bio » (CODEP 69), Journées « fl euves et rivières » du Muséum nationale d’Histoire naturelle (CNV).
  • Mise en place d’une « promenade » de découverte grand public (Gravière du fort).

Engagement n°7: Valoriser le rôle central du bénévole

  • Responsabilisation et valorisation des bénévoles sur les stages (base fédérale d’Hendaye) et lors des manifestations (CODEP 69).

Engagement n°8: Contribuer à la connaissance des écosystèmes et à la veille écologique

  • Sorties sur les Pertuis et participation à des inventaires locaux et nationaux : Bio-Obs, hippocampes, homards (Subaqua club de La Rochelle).
  • Recencement des zoostères et des syngathes sur les sites du Cap Ferret (CODEP 33).
  • Localisation et signalisation des filets abandonnés (Easy dive).
  • Contribution à une campagne de réion des homards : « lâchers » et comptages.
  • Participation à la veille écologique sur les récifs artificiels du Prado (rade de Marseille), et aux opérations de comptage des mérous avec le parc national des Calanques (CODEP 13).
  • Participation à la veille écologique avec BioObs (Marsouins du Perreux, CNV).

Engagement n°9: S’inscrire dans des démarches de concertation pour un usage durable de l’espace subaquatique

  • Participation au conseil de gestion du parc naturel marin du Bassin d’Arcachon (CODEP 33).
  • Collaboration pour l’installation de mouillages fixes, avec le conseil départemental (CODEP 06, SCA Easy Dive), sur un site Natura 2000 dans la baie de Morlaix (GSMP).
  • Participation aux études d’incidence Natura 2000 et à la mise en place de mesures préventives (CODEP 06).
  • Participation à la concertation sur l’extraction de granulats (ligue des pays normands).
  • Inscription de sites et leur règlement dans le PDESI (Gravière du fort, CODEP 19).

Engagement n°10: Contribuer à la préservation des sites naturels en mer et en eau intérieures

  • Participation à la lutte contre la prolifération du poisson lion (SCA Aliotis).
  • Préservation de l’habitat du crapaud vert et du crapaud calamite : (Gravière du fort).

 

Légende des photos par ordre d'apparition:

  1. P. Charpentier, président, et J. Ouriqua, responsable Développement durable du Subaqua club La Rochelle
  2. Le logo Écosub® sur le minibus du Club subaquatique des Pompiers du Gard (CSPG)
  3. Le Président du Codep 19, M. Chastanet
  4. L'attestation Écosub® lors de la reprise du "Défi aux femmes des eaux" au Club subaquatique cheminots nîmois (CSCN)
  5. Promotion du label Écosub® par le club Cap Tours Nord plongée
  6. Affiche du 6e "Défi aux femmes des eaux" - CSCN
  7. Maurice DONATELLA, Président du Codep 30, lors de l'AG du CSPG
  8. Philippe David, président de la Ligue des Pays Normands