Pôle France de nage avec palmes

Présentation de nos Pôles France de nage avec palmes
Pôle France - Nage avec palmes

Pourquoi intégrer un Pôle France ?

Performer à l’international et réussir sa formation scolaire / universitaire nécessite une structure adaptée permettant de concilier les deux (notion de « double projet »). Peu de clubs sont en capacité de le faire. La FFESSM a donc fait le choix pour atteindre ses objectifs en matière de haut niveau d’ouvrir en septembre 2018 deux Pôles France de nage avec Palmes, un à Rennes et un à Aix en Provence, afin d’offrir cette possibilité aux sportifs qui ne disposeraient pas dans leur club des moyens d’accompagnement à la hauteur de leur ambition. Attention, un Pôle France n’a pas vocation de se substituer au club formateur du sportif mais, au contraire, de renforcer et compléter son action en lien avec l’entraineur du club. Les sportifs membres d’un Pôle France restent licenciés dans leur club d’origine.

Qu'est-ce qu'un Pôle France ?

Un Pôle France est une structure permanente d’entrainement et de formation qui a pour mission d’alimenter les Équipes de France et de contribuer à rendre les sportifs autonomes dans la gestion de leur « double projet ». Cette structure est labellisée par le Ministère en charge des Sports (arrêté ministériel) au regard d’un cahier des charges précisé dans le projet de performance de la fédération (PPF). Elle offre des services pour préparer les meilleurs sportifs à la haute performance (atteindre régulièrement une finale mondiale sénior puis un podium puis le titre suprême) tout en veillant à prendre en compte leur projet individuel et à respecter leur « bien-être » et leur santé. Il est le dernier étage du parcours d’excellence sportive de la FFESSM.

Qui peut intégrer le Pôle France (ou être maintenu) ?

Un Pôle France accueille principalement et prioritairement des sportifs en liste ministérielle de haut niveau (sportifs listés « Relève », « Sénior » ou « Elite ») à minima scolarisés en lycée et d’être cadet 2. Les sportifs en liste « Espoir » ou « Collectif National » peuvent exceptionnellement être intégrés. L’effectif maximal de chaque Pôle France est de 12 sportifs. Tous les candidats doivent présenter un projet sportif et scolaire / universitaire ou professionnel précis. Ils doivent justifier de leur capacité de suivre un entrainement intensif, de bons bulletins scolaires et de se soumettre aux règles de vie en collectivité notamment au sein de l’établissement d’accueil. Une commission d’admission composée du DTN, de l’élu en charge du haut niveau au sein du comité directeur, des entraineurs nationaux responsables des 2 Pôles France, du responsable du suivi socio-professionnel et, concernant Aix, du responsable du Haut Niveau du CREPS de la Région Sud, se réuni à l’issue du championnat de France Élite Piscine pour statuer sur les candidatures à l’intégration ou au maintien dans la structure. Tout sportif admis dans un Pôle France doit avoir renouvelé sa licence au 15 septembre de l’année en cours, avoir signé la convention SHN, le règlement intérieur du Pôle France et le règlement financier.

Quels sont les services proposés ?

  • Entrainements biquotidiens individualisés (16 à 20 heures hebdomadaires en fonction de la période) conduit par des entraineurs nationaux fédéraux salariés de la fédération avec l’appui d’autres professionnels (préparateur physique, préparateur mental...)
  • Infrastructures de qualité (entrainement en bassin de 50 m principalement)
  • Structure fonctionnant de 40 à 44 semaines en fonction des dates de départ des équipes de France pour les compétitions internationales de référence
  • Confrontation accrue avec des sportifs de leur niveau et de niveau supérieur
  • Programme d’action attractif en sus des entrainements hebdomadaires : 2 stages annuels minimum et participation à 2 compétitions internationales
  • Aménagement de la scolarité et du temps scolaire / universitaire
  • Suivi personnalisé (sportif et scolaire) et formation à l’autonomie
  • Soutien scolaire et aide à l’insertion socio-professionnelle
  • Suivi médical, psychologique et diététique conforme à la pratique de haut niveau en NAP
  • Suivi préventif (dopage, harcèlement…)
  • Solutions d’hébergement et de restauration à proximité et accessibles économiquement

Pour mettre en œuvre ces services, les Pôles France s’appuient sur les clubs labellisés « Club Elite » : le Cercle Paul Bert de Rennes et le Pays d'Aix Natation d’Aix en Provence ainsi que sur le CREPS de la Région Sud pour ce qui concerne le Pôle France d’Aix-en-Provence.

Les Comités régionaux de Bretagne Pays de Loire et de la Région Sud (PACA) et les comités départementaux 35 et 13 FFESSM contribuent de même au bon fonctionnement de ces structures et participent à la réalisation du programme d’action (mutualisation des moyens). Enfin, les structures bénéficient d’une attention et d’un soutien particulier de la ville de Rennes, de l’agglo du Pays d’Aix (Métropole de Aix Marseille Provence) et des services des directions régionales jeunesse et sports Bretagne et PACA.

Comment est assuré le suivi des sportifs et de leur projet ?

Un bilan trimestriel général et individualisé est réalisé par les entraineurs et diffusé aux différents acteurs concernés dont les parents des sportifs mineurs.

2 entretiens individuels au moins sont réalisés au cours de la saison (plus si besoin sur demande du sportif ou de l’entraîneur).

Ils donnent lieu à une fiche de suivi. En cas d’évolution significative du projet du sportif ou de résultats insuffisants, une réorientation pourra être envisagée.

Combien ça coûte ?

Frais d’inscription

Tous les sportifs doivent s’acquitter de frais d’inscription annuels dont le montant est fixé à : sportif « permanent » = 600 € / sportif « isolé » = 200 €.

Ce montant correspond à une participation aux frais de fonctionnement (masse salariale encadrement et personnel administratif du siège fédéral, accès aux installations sportives…). En cas d’abandon d’un sportif en cours de saison, les frais d’inscription versés par ce dernier restent acquis à la FFESSM.

Stages et compétitions

Il est demandé une participation de 20 € par jour de stage ou de compétition inclus au programme d’action du Pôle France. La FFESSM prend en charge les frais de licence CMAS et d’engagements aux compétitions internationales prévues au programme.

Déplacements

Les déplacements entre le lieu de résidence, les lieux d’entrainement et les établissements scolaires, universitaires ou professionnels ne sont pas pris en charge financièrement par la fédération. Il en est de même des déplacements non prévus au programme d’action des Pôles (exemple : retour dans le foyer familial, participation à des compétitions ou à des stages avec son club d’appartenance, etc…).

Cas particulier des sportifs internes au CREPS de la Région Sud – Site de Aix-en-Provence

Eu égard à l’éloignement des différents sites d’entrainement en piscine, la FFESSM organise un dispositif de transport entre le CREPS, le lycée Émile Zola et les sites d’entrainement pour les sportifs internes (service sans surcoût pour le sportif).

Participation aux actions mise en place par les clubs « Élite » supports aux Pôle France

Tous les sportifs non licenciés du club « Élite » support au Pôle France qui souhaitent bénéficier des services du club en sus du programme d’action du Pôle France devront s’acquitter, le cas échéant, de tout ou partie du montant de l’adhésion au club hors prix de la licence (conditions fixées par les instances dirigeantes du Pays d'Aix Natation ou du Cercle Paul Bert de Rennes).

Hébergement et restauration

La FFESSM ne prend pas en charge les frais d’hébergement et de restauration des sportifs inscrits en Pôle France.

Cas particulier des sportifs demi-pensionnaires ou internes au CREPS de la Région Sud – Site de Aix-en-Provence.

Les frais de demi-pension ou d’internat sont facturés à la FFESSM par le CREPS (forfaits trimestriels) et directement réglés par la FFESSM au CREPS. Chaque sportif (ou sa famille) s’engage à rembourser la FFESSM du montant facturé par le CREPS à la FFESSM.

Tarifs 2018 – 2019 (par trimestre) : pension complète : 1573 € - demi-pension : 462€.

Suivi médical

Les examens médicaux obligatoires prévus dans le cadre de la surveillance médicale règlementaire (SMR) sont pris en charge à 100% par la FFESSM sur des crédits ministériels dédiés (pas d’avance de paiement à faire). Il en est de même des consultations mises en place par l’entraineur du Pôle France dans le cadre du suivi de l’entrainement et de la prévention des risques de blessures.

Les examens médicaux réalisés suite à découverte d’un signe d’appel ne sont pas pris en charge par la FFESSM (frais d’examen à régler directement auprès des professionnels consultés par le sportif / remboursement assurance maladie). Il en est de même pour toutes les consultations prises à l’initiative du sportif.

Existe-t-il des aides financières ?

Les sportifs admis en Pôle France peuvent bénéficier des aides personnalisées (AP) et des aides à la formation (AF), issues de crédits ministériels et fédéraux. Les droits sont fonction de la liste ministérielle sur laquelle est inscrit le sportif. Les critères d’attributions sont précisés dans l’annexe n°3 de la convention SHN.

Pour les autres aides financières, se rapprocher de (lieu où le sportif est licencié) :

  • Son conseiller technique régional (le cas échéant) et sa Direction Régionale Jeunesse et Sports
  • Sa mairie, son Conseil départemental et son Conseil régional
  • Son club, son Comité départemental et son Comité régional FFESSM

Que se passe-t-il à l’issue de l’année scolaire / universitaire (période estivale) ?

Au-delà de l’année scolaire / universitaire, le maintien des sportifs en structure pendant une partie de la période estivale est fonction de leurs résultats sportifs et plus particulièrement de leur sélection en équipe de France. Ce maintien sera fonction des possibilités d’entrainement sur site, de la date de départ des différents collectifs pour les stages de préparation terminale aux compétitions internationales de référence et de leur départ effectif pour lesdites compétitions