8-Les sciences participatives

Contribuer à la connaissance des écosystèmes et à la veille écologique, c'est possible, notamment via les outils développés par la Commission Nationale Environnement et Biologie Subaquatiques : DORIS et BioObs.

Franchir la surface pour les plongeurs, c’est surtout découvrir le merveilleux monde sous-marin, fait de milieux à explorer aux habitants souvent étonnants. C’est en effet sous l’eau que l’on peut approcher la vie sauvage au plus près, en mer, mais aussi dans les eaux douces. Très vite on cherche à connaître le nom des organismes que l’on rencontre. On souhaite savoir les trouver plus facilement une prochaine fois, et surtout on a envie de comprendre les comportements des animaux et leurs interactions, souvent subtiles.

La FFESSM vous ouvre les portes de cet univers aquatique en sensibilisant les pratiquants au sujet de la richesse et la fragilité des milieux aquatiques, en les instruisant sur les espèces végétales et animales. Chaque plongeur est aussi encouragé à participer à leur protection et à leur connaissance.

Pour cela elle développe des actions de sauvegarde et des programmes de sciences participatives : DORIS pour l’identification et la connaissance des particularités biologiques (plus de 3000 fiches espèces disponibles avec de superbes photos et des informations scientifiquement validées) et BioObs pour les observations des espèces rencontrées sur les sites de plongée, en partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle afin de documenter l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.

Chacun peut ainsi enrichir ses connaissances et celles de la communauté à propos des milieux aquatiques, tout en les respectant d’autant mieux que l’on comprend leur fonctionnement et leurs fragilités.